image_pdfimage_print

Droit d’accès à la médiation

Introduire dans les écoles et par-delà dans la société un droit à la médiation peut créer une logique constructive et faire sortir nos concitoyens d’une conception ordinaire, binaire du conflit qui se résout devant un pouvoir arbitral ou dans un duel destructeur. Il s’agit de construire une vision du conflit comme une opportunité d’évolution des relations qui habitent tous nos projets. Agir dans le champ scolaire en créant un droit à la médiation assumé, accessible à tous, aura immanquablement, à terme, un impact sur l’ensemble de la société.

Continuer la lecture Droit d’accès à la médiation

Séminaire d’éthique et de déontologie de la médiation

Déontologie – Ethique

Est-ce bien nécessaire ?

Nous avons entamé une réflexion sur la déontologie et l’éthique de la médiation avec les membres de l’asbl qui le souhaitaient. Comme point de départ à cette réflexion nous avons proposé la lecture du texte d’Eirick Prairat:

Vers une déontologie de l’enseignement  Towards a professional code of ethics in teaching

Cet article propose une réflexion sur l’éthique professionnelle des enseignants. Plus précisément, il défend l’idée que l’orientation déontologique est devenue une perspective souhaitable. Celle-ci relève moins d’une aspiration morale que d’une attitude lucide qui a pris acte des changements intervenus dans la société et dans l’exercice du métier. Cet article s’attache aussi et surtout à définir à partir d’une triple caractérisation l’idée de minimalisme déontologique, montrant que c’est sans doute la seule régulation compossible avec le pluralisme qui caractérise aujourd’hui les professions.

D’une manière générale, il semble remarquable de l’époque contemporaine, que les questions d’éthique professionnelle et de déontologie suscitent un regain d’intérêt. Selon le Professeur E. Prairat, il y aurait plusieurs hypothèses explicatives à ce constat. (suite…)

Continuer la lecture Séminaire d’éthique et de déontologie de la médiation

Billet d’humeur

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.22″][et_pb_row _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.5.3″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.5.3″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″]

© Philippe Raes

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.5.3″ _module_preset= »default » min_height= »91px » hover_enabled= »0″ custom_padding= »26px||0px||| » custom_margin= »82px||5px||| »]

Complainte du médiateur en milieu scolaire

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.5.3″ _module_preset= »default » custom_margin= »-43px||||| » hover_enabled= »0″ _dynamic_attributes= »content » min_height= »44px »]@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoicG9zdF9hdXRob3IiLCJzZXR0aW5ncyI6eyJiZWZvcmUiOiIiLCJhZnRlciI6IiIsIm5hbWVfZm9ybWF0IjoiZGlzcGxheV9uYW1lIiwibGluayI6Im9uIiwibGlua19kZXN0aW5hdGlvbiI6ImF1dGhvcl9hcmNoaXZlIn19@[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.5.3″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »]

Au-delà de l’image d’Épinal du médiateur neutre et dont les capacités surhumaines lui permettent d’absorber toute la souffrance produite au sein des écoles, je voudrais vous brosser un portrait douloureux de cette fonction finalement peu connue qui suscite tour à tour envie et méfiance. On croit parfois le médiateur doté de pouvoirs magiques permettant aux pires ennemis de redevenir frères ; ou au contraire on le perçoit comme surnuméraire, intrusif, comme une greffe qui aurait mal pris.

En tant que président de MEDISCOLA mais aussi en tant que médiateur au sein d’un service de médiation scolaire à Bruxelles, pour mes collègues et pour tous les médiateurs du milieu scolaire, je voudrais évoquer ici les épreuves silencieuses des médiateurs qui travaillent dans l’ombre des violences de l’École.

Souvent recrutés pour nos capacités d’écoute, notre connaissance et notre intérêt pour le milieu scolaire, notre humilité ou la capacité à ne pas produire du conflit sur le conflit, nous, les médiateurs, sommes souvent piégés par nos principes, nos valeurs et les injonctions paradoxales que peuvent contenir nos missions. Nous devons rétablir “un climat de confiance”, écouter, accueillir inconditionnellement, ne pas apporter de solution mais rendre leur autonomie aux demandeurs, accompagner toutes sortes de souffrances insupportables au sein de la classe, des salles des professeurs, dans les alcôves des directions ou au coeur des familles. (suite…)

Continuer la lecture Billet d’humeur

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger