image_pdfimage_print

Droit d’accès à la médiation

Pour un droit à la médiation.

Nous voulons apporter une pierre à l’édifice en construction. Une pierre qui peut modifier le climat de confiance dans les écoles. Une pierre qui peut modifier la culture de chacune des organisations scolaires vers plus de coopération et une autonomie nouvelle pour chaque personne.

Introduire dans les écoles et par-delà dans la société un droit à la médiation peut créer une logique constructive et faire sortir nos concitoyens d’une conception ordinaire, binaire du conflit qui se résout devant un pouvoir arbitral ou dans un duel destructeur.

Il s’agit de construire une vision du conflit comme une opportunité d’évolution des relations qui habitent tous nos projets. Agir dans le champ scolaire en créant un droit à la médiation assumé, accessible à tous, aura immanquablement, à terme, un impact sur l’ensemble de la société.

Il s’agit d’introduire un droit d’être aidé par un médiateur professionnel au sein des services publics, pour trouver une solution collaborative dans les conflits qui animent nécessairement la vie scolaire et sociale en général.

Il s’agit d’un désir ambitieux de créer un service public de médiation professionnel qui dispose des moyens structurels pour déployer toute son efficacité.

  • Une hiérarchie forte qui puisse imposer l’indépendance nécessaire pour que la figure du médiateur soit crédible auprès du publique
  • Un statut de médiateur qui institutionnalise une fonction cohérente centrée sur une définition de la médiation qui lui donne son seul pouvoir : celui d’aider à la résolution des conflits.
  • Un service accessible aux citoyens qu’ils soient élèves, enseignants, parents, personnels de direction, …

Une réforme ambitieuse de la médiation scolaire peut avec une construction légale solide amplifier l’expérience accumulée sur le terrain par les médiateurs. Elle peut agir sur la rupture sociale qui se déroule devant nos yeux.

Les modifications profondes qui ont touché nos rapports à l’autorité, nos modes traditionnels de régulation des conflits créent la nécessité d’innover en ajoutant une dimension collaborative, alternative au système de justice et de gestion disciplinaire au sein des écoles et de la société.

La médiation porte ces valeurs en elle (coopération et créativité). De plus, elle ouvre à l’autonomie en favorisant une recherche de solution commune.

Actuellement cet esprit et ces valeurs peinent à s’imposer dans un climat social tendu, animé par la peur. Ce projet cherche à rallier tous ceux qui sentent le pouvoir transformateur de la médiation et l’opportunité qu’elle représente.

Nous vous proposons un projet politique fondé sur la conviction que vivre ensemble est enrichissant humainement.

Osons la médiation.

Le médiateur scolaire face à la violence symbolique institutionnelle

  1. Cet article est l’amorce d’un échange au sujet des difficultés que rencontrent certains médiateurs scolaires internes aux établissements en Belgique francophone.

Chaque expérience de médiation est différente : il est donc intéressant de lancer la discussion à ce sujet.

Pour cela, recontextualisons un peu …

(suite…)

Séminaire d’éthique et de déontologie de la médiation

Déontologie – Ethique

Est-ce bien nécessaire ?

Nous avons entamé une réflexion sur la déontologie et l’éthique de la médiation avec les membres de l’asbl qui le souhaitaient. Comme point de départ à cette réflexion nous avons proposé la lecture du texte d’Eirick Prairat:

Vers une déontologie de l’enseignement  Towards a professional code of ethics in teaching

Cet article propose une réflexion sur l’éthique professionnelle des enseignants. Plus précisément, il défend l’idée que l’orientation déontologique est devenue une perspective souhaitable. Celle-ci relève moins d’une aspiration morale que d’une attitude lucide qui a pris acte des changements intervenus dans la société et dans l’exercice du métier. Cet article s’attache aussi et surtout à définir à partir d’une triple caractérisation l’idée de minimalisme déontologique, montrant que c’est sans doute la seule régulation compossible avec le pluralisme qui caractérise aujourd’hui les professions.

D’une manière générale, il semble remarquable de l’époque contemporaine, que les questions d’éthique professionnelle et de déontologie suscitent un regain d’intérêt. Selon le Professeur E. Prairat, il y aurait plusieurs hypothèses explicatives à ce constat. (suite…)

La Semaine de la Médiation

terreSEMAINE MONDIALE DE LA MÉDIATION
du 17 au 22/10/2016

Dans le cadre de cette initiative, l’union Belge des Médiateurs Professionnels organise diverses activités en Belgique francophone.

Retrouvez ces informations sur le site de l’Ubmp.

Journée de formation: « La comédiation, techniques, enjeux, atouts »

Cette journée est organisée par les services de médiation de la commune de Schaerbeek. Elle sera animée par Marthe Marandola et Geneviève Lefebvre, auteures de : « L’intelligence collective dans la co-médiation » Ed. A Égalité

Date : le jeudi 10 novembre 2016 de 9h à 17h.

Lieu : Centre Culturel de Schaerbeek Rue de Locht 91 – Schaerbeek

Public cible : Médiateurs et étudiants en médiation.

Participation aux frais :

20 € comprenant les collations et le lunch

à verser avant le 31 octobre sur le compte BE43 0910 0018 1501

avec la communication « formation/co-médiation 10/11/2016».

Inscription :

Par mail : mtuaux@schaerbeek.irisnet.be

Plus d’informations ? : 02.240.63.01

vous trouverez le programme en suivant ce lien: La Comédiation Présentation du séminaire